Vous avez trouvé une tortue aquatique

Vous allez installer votre petite protégée dans

une grande boîte en plastique ou en verre de type aquarium.

(selon taille de la tortue !)

     * Auparavant, mettez-y 10 cm d'eau à température ambiante.

 

     * Mettez un gros caillou dont une partie reste non immergée pour créer une

       plage, sur laquelle la tortue pourra s'installer hors de l'eau.

 

     * Changez l'eau de la tortue tous les jours.

 

      * Evitez de trop manipuler la tortue pour ne pas la stresser, et lavez vous

       bien les mains à chaque fois.

 

L'idéal est de placer cette boîte dans la pièce la plus chaude (évitez la véranda tout de même) et la plus calme de la maison.

Bannissez les pièces dépourvues de fenêtre ; la tortue doit garder un rythme

lumineux jour / nuit.

Les tortues sont très sujettes au stress, parlez tout bas, doucement, et éloignez les chiens (et les enfants turbulents !) de la tortue.

 

Nourriture :

Pissenlits, REPTOMIN que vous trouverez en animalerie.

Evitez les crevettes séchées.

Attention ! Les tortues aquatiques mangent uniquement dans l'eau !

 

Installation :

Sachez que la tortue aura besoin d'autres installations plus complexes à très courts terme. Ces installations sont onéreuses et nécessitent de la place.

 

 

Vous souhaitez garder la tortue :

Contactez l'association dont vous dépendez, elle vous donnera toutes les informations pour être conforme à la législation.

Elle vous aidera également à identifier l'espèce de la tortue, et, en fonction de cela, vous conseillera sur sa maintenance, nourriture, matériel nécessaire...

 

Vous ne souhaitez pas garder la tortue :

Contactez au plus vite l'association dont vous dépendez.

L'association placera la tortue chez des adhérents qui détiennent les autorisations préfectorales nécessaires.

Puis la tortue sera mise en conformité avec la législation.

 

Attention, la détention de tortues nécessitent des autorisations préfectorales.

Vous pouvez bien entendu garder la tortue le temps que l'association la prenne en charge, et surtout, l'emmener chez le vétérinaire si son état le nécessite.

 

" La détention d'éspèces protégées, menacées, dangereuses, fragiles en captivité ou pouvant porter atteintes à l'environnement, sans être titulaire des autorisations requises, constitue une infraction au code de l'environnement. la sanction peut atteindre six mois d'emprisonnement et 9000 € d'amende. "

 

Extrait du site Développement Durable.    

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Detention-ou-acquisition-d-un.html

Attention !

La Cistue d'Europe est présente

à l'état sauvage dans le Sud de la France.

Ne la prélevez pas de son biotope !


Sauf si besoin de soins urgents.